Plusieurs grands chantiers routiers ont recommencé en Wallonie

Photo News
Photo News

«A la suite d’une réorganisation du travail en interne, plusieurs entreprises ont pu reprendre leurs activités en adaptant le rythme des travaux sur une partie de ces chantiers», a-t-elle précisé.

Les travaux ont ainsi partiellement repris sur la E40/A3 entre Alleur et Loncin; sur la E42-E19/A7 entre Obourg et Jemappes; sur la E42/A8 à Blandain; sur la N5 à Waterloo; sur la N40 à Beaumont ou encore sur le R9 à Charleroi.

D’autres chantiers, par contre, sont toujours à l’arrêt. C’est le cas notamment sur la E25/A25 entre Cheratte et Visé; sur la E42/A16 à Pommeroeul et sur la E411/A4 à Louvain-la-Neuve

«Il s’agit donc d’un retour progressif à la normale, au cas par cas», poursuit la Sofico. Selon cette dernière, il reste pour l’heure difficile d’évaluer les retards qui seront accusés pour chaque chantier.

La semaine passée, la ministre flamande de la Mobilité, Lydia Peeters, avait déjà indiqué que 62% des chantiers de l’agence flamande en charge des routes et de la circulation (Agentschap Wegen en Verkeer) avaient repris ou s’étaient poursuivis durant le confinement, et sont donc actuellement en cours. La Sofico, elle, avait estimé prématuré d’envisager la relance normale des chantiers. «La santé des hommes sur les chantiers est le facteur qui prime», avait alors souligné sa porte-parole.

Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique