Deux infirmiers, trois enfants: unis face au virus à Maurage

La famille Hismans reste soudée malgré les circonstances.
La famille Hismans reste soudée malgré les circonstances. - D.R.

Il y a des familles pour lesquelles la situation exceptionnelle que nous vivons actuellement est encore plus compliquée que pour d’autres. C’est très certainement le cas de la famille Hismans. Tous deux infirmiers, Étienne et Déborah se coupent les cheveux en quatre pour garder le cap face à leurs trois enfants dont Thomas, bientôt 12 ans et trisomique.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct