La Boule Rouge à Namur, un commerce difficile à vendre

La Boule Rouge ne trouve aucun repreneur.
La Boule Rouge ne trouve aucun repreneur. - S.D.

En septembre 2011, les Tirtiaux, les anciens organisateurs de « Namur en Mai », avaient repris un vieux café de la rue des Fripiers qu’ils avaient rebaptisé « La Boule Rouge ». L’établissement plongeait les clients dans un univers dédié aux arts de rue. Mais depuis presque trois ans, les lieux ne sont plus exploités.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct