Le Collège ne veut pas de WalloWash en ville

D’après la ministre du Développement durable, Céline Tellier, Fabrice Willen est dans ses droits.
D’après la ministre du Développement durable, Céline Tellier, Fabrice Willen est dans ses droits. - LL.P.

En juin dernier, la société de produits d’entretien à base de matières minérales et végétales, WalloWash, quittait Yves-Gomezée (Walcourt) pour s’installer à Beauraing. La société étant en pleine expansion, Fabrice Willem souhaitait investir un nouveau lieu plus grand pour développer ses machines et ses produits d’entretien.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct