Le procès du Verviétois Marc Bosard rouvert malgré son décès

Marc Bosard risquait 14 ans de prison.
Marc Bosard risquait 14 ans de prison. - D.R.

Cette réouverture technique permettra au tribunal de constater le décès du prévenu, un acte ayant été déposé par le parquet de Verviers, le tribunal pouvant ainsi éteindre l’action publique au pénal.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct