Basket: le Brussels doit mettre fin à sa mauvaise série

Robeyns.
Robeyns. - Lefebvre

La venue de Malines ce dimanche à la salle omnisports de Neder-over-Heembeek doit permettre aux Bruxellois de casser cette mauvaise spirale. « Il faut aussi reconnaître que nous avons eu un calendrier assez chargé face à des grosses cylindrées comme Alost, Limburg, Charleroi et Anvers la semaine dernière », relativise William Robeyns, l’ailier bruxellois.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct