Le choc dans l’école de Maëlle à Gerpinnes: «Effrayant, injuste!»

Le choc dans l’école de Maëlle à Gerpinnes: «Effrayant, injuste!»

Maëlle, disparue à 17 ans, ce jeudi, des suites de ce que l’on appelle un « choc toxique », était originaire de Somzée, en région namuroise, mais était scolarisée à l’institut Saint-Augustin de Gerpinnes, en région carolorégienne. La jeune fille était en cinquième année, options sciences, comme nous le confie Catherine Hollevoet, la directrice de l’établissement.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct