Paul Magnette réunit les 6 partis d’une éventuelle coalition

Paul Magnette réunit les 6 partis d’une éventuelle coalition
Photo News

Le scénario le plus dur repose sur le retour à l’équilibre budgétaire en 2024, ce qui signifierait un effort de 13,4 milliards d’euros. Le scénario le plus doux repose sur un déficit de 2,4 % à cette échéance, ce qui implique un effort d’assainissement beaucoup plus réduit. Dans les scénarios intermédiaires, le déficit serait ramené à 2 % en 2024, 1,8 % et 0,8 %.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct