Courcelles: un an avec sursis pour le beau-père violent

Le beau-père devra suivre une thérapie pour gérer sa violence.
Le beau-père devra suivre une thérapie pour gérer sa violence. - Photo News

En juin 2018, l’enquête démarre après la chute d’un des garçons, qui se fracture le tibia dans un terrain vague alors qu’il aurait dû se trouver à l’école : les parents sont soupçonnés de négligence, voire de maltraitance.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct