Farciennes: A. Demir devant la chambre du conseil le 18 décembre

Farciennes: A. Demir devant la chambre du conseil le 18 décembre

Un soir de janvier 2018, Atilla Demir avait téléphoné au bourgmestre de Farciennes, Hugues Bayet : il lui avait « confessé » avoir perdu pied suite à des difficultés d’ordre privé, son licenciement, un litige avec un entrepreneur… Happé par cette spirale négative, il aurait puisé durant de nombreux mois dans les caisses de la RCA. Voilà pour sa version.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct