Nehtys: «On ne peut se satisfaire de changer quelques têtes»

Nehtys: «On ne peut se satisfaire de changer quelques têtes»

Plus tôt dans la journée, le gouvernement wallon avait annoncé avoir pris trois arrêtés cassant les ventes, par Nethys, des parts de cette dernière dans le câblodistributeur Voo, la société d’énergie éolienne Elicio et la firme de services informatiques Win.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct