Hergé n’a pas tout copié mais le ciné l’a inspiré…

La couverture du livre.
La couverture du livre. - DDB

« Le diable se cache dans les détails », répond Bob Garcia, « lorsqu’il y a deux, trois, quatre ou cinq scènes d’un film qui se retrouvent dans l’œuvre d’Hergé pour moi, c’est clair. Bien sûr, ligoter quelqu’un sur les rails, c’est archi-classique et je serais incapable de dire dans quel film, ça s’est fait pour la première fois.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct