Reynders dément les accusations

Une enquête qui tombe mal pour l’informateur royal.
Une enquête qui tombe mal pour l’informateur royal. - Belga

Coup de tonnerre pour l’informateur royal et futur commissaire européen à la Justice, Didider Reynders. L’homme politique serait visé par une information judiciaire à la suite d’allégations de corruption et de blanchiment portées par un ex-agent de la Sûreté de l’État.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct