Marcourt: «La Wallonie doit prendre son destin à bras le corps»

Marcourt: «La Wallonie doit prendre son destin à bras le corps»
isopix

« Les atermoiements mis à s’inscrire sur la voie du fédéralisme, de façon volontaire et volontariste, ont fait perdre à la Wallonie de précieuses années pour moderniser son économie et faire face tant aux changements de paradigmes sociétaux et environnementaux qu’à l’appétit croissant du nord du pays », un retard « que nous payons toujours aujourd’hui et « que nous devons dé

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct