Tzanetatos et Bayet, les déçus carolos du casting wallon

Tzanetatos ne se faisait pas d’illusion sur le poste de ministre.
Tzanetatos ne se faisait pas d’illusion sur le poste de ministre. - Belga

À plusieurs égards, des politiciens de la région de Charleroi pouvaient prétendre à plus qu’un « simple » poste de député. C’est le cas de Nicolas Tzanetatos par exemple, amené à prendre la succession d’Olivier Chastel à Charleroi au niveau du leadership, suite au départ de ce dernier pour l’Europe.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct