Devenez les alliés du Plan Sacha aux Solidarités!

On reconnaît les alliés à leur badge.
On reconnaît les alliés à leur badge. - Vincent Lorent

Le harcèlement sexuel est un problème de société global. Mais les festivals étant des lieux de fête où il arrive parfois au public de boire un petit coup de trop, certains hommes s’y croient tout permis. On l’a encore vu à Dour, où trois jeunes femmes ont porté plainte pour viol dès les premiers jours du festival.

Pour éviter ce genre de comportements, le festival Esperanzah ! avait frappé un grand coup en 2018 en lançant le plan Sacha (pour Safe attitude contre le harcèlement et les agressions en milieu festif).

Des bénévoles sensibilisaient les festivaliers à ce problème et donnaient une mini-formation de quelques minutes. Après l’avoir suivie, le formé devenait un allié du plan Sacha, c’est-à-dire une personne vers qui on peut se tourner en cas de harcèlement ou d’agression. On les reconnaît à leur badge.

Un concept qui a séduit les organisateurs des Solidarités. « Nous proposons une opération similaire à celle d’Esperanzah ! en collaboration avec eux », explique Sophie Vandemaele, responsable de projet. « Il s’agit d’un plan global avec une zone de prévention où se déroulent des animations de sensibilisation, mais aussi une zone de prise en charge pour les victimes, invisible du grand public. »

Dans cette zone, des psychologues sont présents de midi à 22 heures pour écouter et aider les victimes. Pour s’y rendre, les festivaliers peuvent se tourner vers un « allié » ou appeler un numéro de téléphone dédié : le 0493 40 52 00. « Nous avons 25 bénévoles formés pour faire de la prévention sur le site. Certains déambulent pour aller à la rencontre des festivaliers, parler du plan et les inviter sur le stand. » Le festival des Solidarités compte bien faire passer le message que le harcèlement et les agressions n’ont rien à faire dans un événement festif, ni ailleurs. Avec les badges des alliés, les t-shirts des bénévoles, des vidéos avant les concerts ou encore de grandes affiches un peu partout, il va être difficile d’ignorer le plan Sacha.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Dour (Hainaut)
Chargement
Tous

En direct

Le direct