Michaël Lallemand: «Un bien fou de revenir dans la région»

Michaël Lallemand soigne toujours une inflammation du tendon rotulien.
Michaël Lallemand soigne toujours une inflammation du tendon rotulien. - M. Marquet

Avant-dernière recrue du mercato estival du RFCL - Lucas Alfieri est venu pallier le soudain départ de « Kakou » Matthys à Eupen -, Michaël Lallemand a rapidement été identifié comme le futur « grand buteur maison », au sein d’un collectif « sang et marine » qui ne comptait alors que le seul Yady Bangoura dans ce registre de pur avant-centre.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct