Kakou Matthys: «Le moment était venu de quitter Liège»

Il va falloir s’habituer à le voir arborer le blason de l’AS Eupen...
Il va falloir s’habituer à le voir arborer le blason de l’AS Eupen... - D.Rd

Au RFC Liégeois, il était l’enfant du club. Le gamin que l’on chérit. À qui on pardonne tout. L’entraîneur des gardiens, Pierre Drouguet le couvait, mais sans concession. Il agissait comme se comporte un membre de la famille, qui ne cherche que le bien du rejeton. « Je sais tout cela », reconnaît Kakou. « Et je n’ignore nullement que tout sera désormais fort différent. »

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct