Aiseau-Presles: PS et MR se retrouvent 30 ans plus tard

Aiseau-Presles: PS et MR se retrouvent 30 ans plus tard

Les départs d’Özlem Özen, de Graziana Trotta, de Guy Dauvin et de Daniel Bancu, toutes et tous gros pourvoyeurs de voix, ont sans doute pesé lourd dans la balance. Ce 14 octobre, le PS, avec 41,7 % des votes exprimés, reste certes le premier parti de la place. Mais il a perdu beaucoup de plumes : -15,3 % par rapport au scrutin communal de 2012. Ce qui lui coûte 3 sièges.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct