Piscine d’Anderlues: «la majorité n’écoute qu’elle-même»

Le bassin n’ouvrira pas ses portes avant 2019.
Le bassin n’ouvrira pas ses portes avant 2019. - N.M.

L’intervention des conseillers communaux de la minorité a-t-elle encore un sens face à une majorité qui n’écoute qu’elle-même ? C’est ce que se demandent Corinne Cubi (MR), Jean-Marie Flamant (cdH), Nicolas Guerlement (MR) et Hadrien Polain (cdH), conseillers communaux de l’opposition.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct