Merbes-le-Château: projet pilote de tri des déchets organiques

Les déchets organiques seront recyclés dans une unité de compostage industriel
Les déchets organiques seront recyclés dans une unité de compostage industriel - A. De Cremer

La commune de Merbes-le-Château va participer à un projet pilote d’Hygea pour mieux recycler les déchets organiques à partir du 1er avril 2017. Jusqu’à présent, les Merbiens ont trois collectes distinctes de déchets : les sacs blancs pour les déchets résiduels destinés à l’incinérateur, les sacs bleus pour les PMC et des collectes de papiers et cartons.

Dès le 1er avril 2017, quatre collectes seront organisées : les sacs blancs 1 fois/2 semaines, les sacs verts pour les déchets organiques 1fois/ semaine, les sacs bleus PMC 1fois / 2 semaines et les papiers/cartons 1 fois/ 4 semaines.

conteneurs à papier

En mars seront distribués à chaque ménage des conteneurs à puce pour entreposer au sec les papiers-cartons de 140 ou 240 L selon les besoins. Les puces serviront uniquement à calculer le poids de papier et carton récolté et non à faire payer les gens.

Les sacs verts pour les déchets organiques seront vendus 0,25 €/ sac de 20 L pendant toute l’expérience pilote, jusqu’à fin 2018. Ensuite, ils passeront à 0,35 €/sac. « On peut y mettre tous les déchets verts, les épluchures de fruits et légumes, les reste de table, du pain, du marc de café, des coquilles d’œuf ou de moules. Les langes, les litières minérales et les branchages seront interdits. Ces déchets alimenteront une unité de biométhanisation plutôt que de finir à l’incinérateur », explique Jacques De Moortel, directeur général d’Hygea.

41 % de nos poubelles

« Pour Merbes, la production de déchets s’élève en moyenne à 174 kg/habitant/an dont 41 % soit environ 71 kg de déchets organiques/habitant/an. En nous fiant à une autre expérience pilote menée à Écaussines depuis 2014, on escompte récolter environ 32 kg de déchets organiques/habitant/an », précise M. De Moortel.

« Ce projet pilote va permettre de sensibiliser les habitants à la réduction des déchets. Ce sera plus écologique car on n’enverra plus à l’incinérateur des déchets qui peuvent être recyclés. De plus, ce projet pilote n’entraînera aucun coût supplémentaire, ni pour les citoyens, ni pour la commune », explique le bourgmestre Philippe Lejeune (PS).

Comme Merbes-le-Château est une commune rurale, l’intercommunale Hygea va aussi promouvoir le compostage à domicile et le compostage collectif de quartier. La commune et Hygea vont organiser des réunions d’information dans les villages et distribuer les dépliants pour expliquer toutes les subtilités et les avantages du tri des déchets organiques au cours du premier trimestre 2017.

Aussi en CHARLEROI ET SA REGION