Charleroi: Mogi Bayat viré par recommandé

Charleroi: Mogi Bayat viré par recommandé

Mogi Bayat doit désormais se trouver un nouvel employeur.

Nous vous l’annonçions depuis le 5 octobre dernier: Mogi Bayat allait bientôt quitter le navire zébré. Hier, il a reçu un recommandé de la part de son oncle, Abbas, patron du Sporting de Charleroi, pour lui signifier son départ de son poste de manager général.

Publié le 21/10 à 06h20

Via un recommandé? Oui, oui, Mogi n’a même pas vu son oncle. Le désormais ex-manager du Sporting a simplement publié un communiqué succinct et a répondu sans être évasif à l’agence Belga sur son avenir: “ Je n’entends pas me lancer dans une carrière d’agent de joueurs. J’ai juste passé un concours. Que j’ai réussi. Mais je n’ai rien activé. Je n’ai pas, à ce jour, la licence. Ce n’est pas du tout un monde vers lequel je me destine. Je vais rester dans le football.

C’est un peu ce que nous avait dit Mogi Bayat samedi soir, après la défaite contre Lokeren, lors d’une conversation informelle, au coin du bar des business seats: “ Franchement, j’en ai marre que tout le monde me parle de ce diplôme d’agent de joueurs. Je voulais simplement avoir une corde de plus à mon arc vu mes problèmes relationnels que tout le monde sait avec mon oncle, mais il y a peut-être une chance sur dix que je devienne agent! Moi, la seule chose qui m’intéresse actuellement, c’est le Sporting. Si je dois m’en aller, je resterai attentif à la situation d’un club que j’aurai tenté de servir du mieux que je pouvais depuis mon arrivée en 2003. J’espère sincèrement que la nouvelle direction qui sera prise se révélera la bonne. L’important, vraiment, c’est le Sporting. Pas moi.

À l’autre coin du bar, un sponsor nous lançait, sous couvert d’anonymat: “ Si jamais Mogi doit partir, puis Mehdi, on aura mis par terre un travail de sept ans, notamment sur le plan commercial. Ce serait désolant...

Mais qui remplacerait Mogi Bayat? Csaba Laszlö, manager-entraîneur, serait la solution prônée par le président Abbas Bayat.

Quant à l’avenir de Mogi, il serait destiné en Belgique. Mais où? En Wallonie ou en Flandre? Et sera-ce dans un club ou au sein d’une institution telle la Pro League? “ Pour la présidence de la Pro League, il est encore un peu jeune... ”, annonce Ivan De Witte, l’actuel président.