Publié le Mardi 22 Octobre 2013 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

Nicolas, ivre, écope de 4 ans de prison avec sursis pour avoir tué Rémy Vielvoye: "Notre justice est merdique"

Rédaction en ligne

Rémy Vielvoye avait 35 ans quand il a été mortellement fauché, chaussée de Charleroi à Gembloux, par Nicolas Cambron. Ce dernier était ivre… Le tribunal de Namur a finalement rendu son verdict: ce chauffard écope d’une peine de prison de 4 ans avec un sursis de 5 ans. Une peine jugée bien trop légère par Jean-Luc Vielvoye, le père de la victime.


Rémy avait 35 ans.

Rémy avait 35 ans.

«  On tue vos enfants, et la justice ne fait rien. Notre justice est merdique !  », crie Jean-Luc Vielvoye à la sortie du tribunal de Namur. Ce père a perdu son fils, Rémy, alors âgé de 35 ans, en 2007. Le jeune homme a été mortellement fauché par un chauffard ivre, sur la chaussée de Charleroi.

Pour Jean-Luc Vielvoye et la trentaine de personnes venue le soutenir, cette peine est «  bien trop légère !  » Ils ont d’ailleurs tenu a crié, banderoles et T-shirt à l’appui, leur dégoût et leur désarroi devant le palais de justice de Namur, une fois le jugement rendu…

«  Honte à la justice ! On défend les ivrognes au volant  », lance Jean-Luc Vielvoye. En fait, le jugement tient compte du délai raisonnable dépassé dans ce dossier : 6 ans. Ce qui « allège » la peine, alors qu’il y a homicide.

Notre dossier sur ce drame dans nos éditions numériques et dans La Meuse Namur et La Nouvelle Gazette Sambre&Meuse de ce mardi

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent