Publié le Mardi 8 Octobre 2013 à

Régions > Sambre-Meuse > Sports

Football (P4E): Oignies est la pire équipe de la province de Namur

Rédaction en ligne

Dimanche dernier, Oignies a touché le fond en s’inclinant 17-1 à Clermont et en terminant la partie à sept. Un manque de motivation général est en train de mettre en danger le club au point que son vice-président, Jean-Marc Delizée émet de sérieuses craintes quant à la poursuite de la saison.


A Oignies, les joueurs quittent même le terrain en plein match.

N.T.

A Oignies, les joueurs quittent même le terrain en plein match.

Le club de Oignies-en-Thiérache est-il proche de la fin ? On peut sérieusement se poser la question après la nouvelle pilule concédée dimanche à Clermont : 17-1, alors que de commun accord, la partie a même été arrêtée à dix minutes du terme, afin de mettre plus rapidement fin au supplice des Onégiens encore seulement… sept à ce moment sur le terrain. «  Cela ne peut plus durer  », confiait le coach et C.Q. du club Benjamin Manise, dont l’équipe est devenue la plus perméable de la province avec soixante-cinq buts concédés en sept matches, pour huit roses plantées seulement. «  Quatre joueurs, Teruel, Brassart, Dupont et Legrand ont quitté tour à tour le jeu par dépit, mais aussi en raison des moqueries des joueurs de Clermont. J’ai un moment même hésité à sortir définitivement du jeu pour abréger nos souffrances (ndlr : il a dû s’aligner pour commencer le match à onze) et ainsi nous retrouver à six, nombre insuffisant pour poursuivre. Mais finalement, j’ai tenu et je me demande encore pourquoi. Il y a une grosse réunion de prévue mercredi qui sera peut-être celle de la dernière chance. »

Retrouvez la page complète dans votre Nouvelle Gazette Entre Sambre et Meuse de ce mardi.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent