Publié le Vendredi 30 Août 2013 à

Régions > Charleroi > Actualité

Souvret: le parcours du combattant de Paula, 88 ans

Rédaction en ligne

Paula Chevalier joue les supers-mamys depuis près de trois mois. Une véritable douve a été creusée tout autour de chez elle. À 88 ans, elle doit descendre une passerelle en métal et contourner un piquet si elle veut sortir de chez elle. Dynamique, ce n’est pas ça qui l’arrête, mais Paula a déjà fait deux chutes… Rencontre.


Une plaque à descendre et un piquet à contourner... à 88 ans

C.D.

Une plaque à descendre et un piquet à contourner... à 88 ans

À 88 ans, Paula Chevalier peut entrer sans aucun souci dans la case des « mamys dynamiques ». Sa maison de cité à Souvret, c’est elle qui l’a décorée du sol au plafond : carrelage ou papier peint, elle a tout fait. Toujours très active, elle sort régulièrement de chez elle pour aller aider sa fille, handicapée. Un trajet connu et presque banal, qui s’est transformé depuis quelque temps en véritable parcours du combattant.

Attention… Ne pas glisser

Premier obstacle sur le chemin de Paula : une passerelle en métal. Elle permet de passer au-dessus des douves creusées autour de la demeure de la vieille dame. C’est le chantier rue Tison. La société « À chacun son logis », refait les habitations. Nouvelle isolation, extérieur totalement changé, aération. Que du bon en prévision pour les locataires. «  Les travaux ont commencé il y a trois mois  », explique l’octogénaire. Trois mois qu’elle doit donc prendre ses précautions pour sortir de chez elle.

«  J’ai ajouté un bout de carpette que j’ai retrouvé, afin de ne pas glisser  », indique Paula, jamais à court de bonnes idées, «  sur le panneau des travaux, c’est indiqué jusqu’au 31 décembre. Ça risque de devenir dangereux en hiver.  »

Retrouvez toutes les informations dans la Nouvelle Gazette de ce vendredi.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent