Publié le Mercredi 7 Août 2013 à

Actualité > Economie

Le salarié moyen belge travaillera jusqu'aù 8 août pour payer les dépenses publiques

Belga

Le salarié moyen belge travaillera jusqu’aù 8 août pour financer les dépenses publiques. La Belgique est le pays de l’Union européenne qui taxe le plus les salariés moyens, annonce mercredi l’Institut économique Molinari, qui se base sur des données d’Ernst & Young et de New Direction Foundation.

Photo News

Le taux d’imposition réel du salarié belge moyen est désormais à 45,06% en 2013. C’est 0,95% de plus que l’an passé et 1,07% de plus qu’il y a 3 ans, souligne l’Institut Molinari.

«Le salarié belge est le plus fiscalisé de l’Union européenne. Comme l’an passé, le champion de la fiscalisation est la Belgique. Les prélèvements obligatoires y représentent 60,25% avec une libération fiscale et sociale le 8 août 2013», ajoute encore l’Institut.

En Europe, les Chypriotes (14 mars), les Irlandais (24 avril) et les Maltais (29 avril) sont les moins imposés. A contrario, les salariés moyens autrichiens (23 juillet), français (26 juillet) et belges (8 août) subissent les plus forts taux de prélèvements dans l’Union européenne (hors Croatie).

«Le salarié moyen belge - à la fois l’un des mieux formés et l’un des plus productifs au monde - touche un salaire net qui le place au 10e rang des pays de l’UE. Il est pourtant le plus cher à embaucher», explique James Rogers co-auteur de l’étude. «Par conséquent, si les employeurs quittent la Belgique, ce n’est pas parce que les salariés y sont trop chers mais parce que les taxes et charges sociales y sont les plus élevées d’Europe.»

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent