Mis à jour le Mardi 8 Janvier 2013 à

Régions > Centre > Actualité

Maxime Daye, échevin de l'enseignement à propos de l'incendie de car: «Plus de peur que de mal»

Belga

«La nouvelle a suscité un certain émoi à Hennuyères mais la situation a rapidement été sous contrôle», a réagi Maxime Daye, l’échevin de l’Enseignement à Braine-Le-Comte, après le début d’incendie mardi matin en Suisse d’un car qui transportait des élèves de l’école communale d’Hennuyères à Braine-Le-Comte.

Les 36 élèves de sixième primaire, les accompagnateurs et les enseignants séjouneront à la station de ski des alpes italiennes de Caspoggio pour une semaine, malgré l’incident qui a quelque peu retardé le voyage.

«Les autorités suisses poursuivent leur enquête pour déterminer les causes de l’incendie», a poursuivi Maxime Daye. «Dès que le chauffeur a remarqué l’incident vers 05h00 mardi matin, il a garé son véhicule sur le côté de la route. Les accompagnateurs et les enseignants se sont chargés de procéder à l’évacuation des enfants qui étaient endormis.»

Les passagers du car ont été ensuite emmenés dans une caserne des pompiers où un petit-déjeuner leur a été servi. «Les passagers ont pu monter à bord d’un autre car vers 10h30 pour se diriger vers la station de ski italienne de Caspoggio», a ajouté Maxime Daye.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent