Mis à jour le Mardi 11 Décembre 2012 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

Le grutier avait tabassé le commandant des pompiers de Couvin dans son lit: 15 mois de prison

Belga

Geoffrey B. a écopé lundi de 15 mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour coups et blessures volontaires sur le commandant des pompiers de Couvin. Le prévenu avait tabassé la victime dans son lit pour une affaire sentimentale.

Geoffrey B. a écopé mardi de 15 mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour coups et blessures volontaires sur le commandant des pompiers de Couvin. Le prévenu avait tabassé la victime dans son lit pour une affaire sentimentale.

Le 21 février 2010, Geoffrey B., un grutier de 30 ans, s’était rendu au domicile du commandant des pompiers de Couvin, à Lompret (Chimay), afin de «récupérer» son ex-compagne qui entretenait une relation avec l’homme du feu. Le prévenu s’était introduit par une fenêtre et avait tabassé la victime dans son lit, lui causant un traumatisme crânien.

Selon la partie civile, qui réclamait une expertise médicale, Geoffrey B. proférerait encore des menaces à son égard à l’heure actuelle. La Ville de Couvin s’était également constituée pour récupérer les frais liés à l’incapacité de travail du commandant. Le parquet avait quant à lui réclamé un an de prison avec un sursis probatoire, en relevant un antécédent pour des faits de même nature.

Me Huet, conseil du prévenu, avait plaidé l’acquittement sur base de la force irrésistible. Selon l’avocat, Geoffrey B. s’est rendu chez le pompier pour récupérer son ex-compagne. Lorsque le sapeur s’y est opposé, il a vu rouge, perdant son libre arbitre. Le tribunal a toutefois écarté cette thèse et condamné le prévenu à 15 mois de prison avec sursis.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent