Publié le Mardi 14 Août 2012 à

Régions > Charleroi

Traitement des déchets radioactifs à Fleurus: la Région Wallonne paiera pendant plus de 5 ans

Rédaction en ligne

Les opérations de traitement des déchets radioactifs et d’assainissement des locaux de la société Best Medical Belgium (BMB) débuteront mi-septembre, a indiqué l’ONDRAF (Organisme National des Déchets Radioactifs et des matières Fissiles enrichies) mardi.

Belga

Belga

Les déchets combustibles qui posaient problème ont déjà été emballés dans des containers sécurisés.

“Les déchets combustibles emballés dans les containers resteront sur le site quelques semaines avant d’être envoyés pour incinération. Emballés de la sorte, ils ne comportent aucun risque pour les riverains”, a précisé le directeur de l’ONDRAF, Jean-Paul Minon.

Du reste, les opérations de tri des déchets et de sécurisation des locaux de BMB débuteront mi-septembre et pourraient prendre 5 à 7 ans.

“Le respect des procédures administratives ne nous permet pas de commencer plus vite. Toutefois, ce délai reste tout à fait dans la norme et ne constitue pas de risque supplémentaire”.

Les déchets doivent être soigneusement triés, puis emballés selon les normes avant d’être envoyés à la filiale industrielle de l’ONDRAF, Belgoprocess, qui se charge de les incinérer.

Le coût de l’opération d’assainissement et du démantèlement des installations de Fleurus sera pris en charge à la fois par la Région wallonne et par le fonds d’insolvabilité de l’ONDRAF, dont le directeur précise qu’il a déjà la somme nécessaire pour garantir l’évacuation des déchets.

Après sa faillite en mai 2012, la société Best Medical Belgium avait abandonné ses déchets radioactifs dans un état catastrophique, dans ses locaux de Fleurus.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent