Publié le Mercredi 4 Juillet 2012 à

Régions > Charleroi > Sports

Basket : Cinq salles carolos ne répondent pas aux normes

Rédaction en ligne

En principe, toutes les salles de basket du pays devaient répondre aux nouvelles normes édictées par la FIBA pour le 1er juillet. Problème à Charleroi: cinq salles ne sont pas (encore) prêtes. Il s’agit de celles de Asie, Belle Vue, Roux, Gilly et Dampremy.
Les salles doivent être aux normes. Il n’y aura plus de dérogation!

Les salles doivent être aux normes. Il n’y aura plus de dérogation!

Il y a un peu moins de 8 mois, nous avions relayé l’inquiétude de plusieurs clubs quant au timing avec lequel seraient tracées les nouvelles lignes des terrains de basket. Depuis, cela s’est arrangé dans la plupart des cas. “ Sur la province, quinze salles ne sont toujours pas en ordre ”, constate Christophe Notelaers, président du CP Hainaut. “ Cela ne veut pas dire qu’elles ne seront pas prêtes d’ici les premiers matches officiels ou la reprise du championnat. ” Bien souvent, les administrations communales “ en retard ” ont simplement programmé les travaux courant de l’été. Ainsi, dans la région, les salles de Baulet, du Campinaire et de Lambusart viennent, elles, d’être homologuées, malgré quelques détails de finition. “ À Baulet, les lignes latérales pour les rentrées dans les deux dernières minutes ont été placées du mauvais côté ”, explique Notelaers. “ Ici, elles ont été oubliées ”, rajoute Jean-Pierre Hoornaert de Lambusart. “ Mais la ville de Fleurus a promis d’arranger ça.

En fait, le seul point noir concerne une partie des salles de l’intra muros carolo, celles qui ne sont pas gérées par le parc des Sports. “ Un gros point d’interrogation subsiste à propos des salles de Marcinelle Asie et Belle Vue, de Roux, Dampremy et Gilly, pour lesquelles la ville de Charleroi a dû relancer le marché public. Aux dernières nouvelles, le dossier est repassé la semaine dernière devant le collège. ” Avec une procédure, disons, au milieu du gué (à suivre l’approbation, l’attribution proprement dite et la réalisation effective), le président du CP comprend parfaitement l’anxiété des clubs concernés. Il est cependant impuissant. “ Les clubs sont victimes de la situation. J’en suis bien conscient. Mais vendredi à Saint-Ghislain lors de la réunion du pré-calendrier, je n’ai pu que relayer la position officielle de l’AWBB. Celle-ci estime que les villes ont eu trois ans pour se retourner. Désormais, le nouveau tracé est obligatoire pour tous les matches officiels. Il n’y aura pas de dérogation. ” D’où de prévisibles aménagements du calendrier de Coupe du Hainaut, le mois prochain à l’US Dampremy, qui évoluera à l’Asie cette saison, Gilly, Roux, Marcinelle Haies et, surtout, au RBC Marcinelle, plus concerné (4 matches) que les autres (1).

>Retrouvez les problèmes liés à chacune de ces salles dans “ La Nouvelle Gazette Charleroi ” de ce mercredi.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent