Publié le Mercredi 4 Juillet 2012 à

Régions > Charleroi > Sports

Quentin Becker (Tubize) affrontera ce soir le Sporting, à qui il appartient

Rédaction en ligne

Mario Notaro espère profiter du match amical à Tubize pour commencer à donner un temps de jeu plus long à certains joueurs. Cette rencontre sera aussi l’occasion pour le staff carolo de voir à l’œuvre un joueur prêté par Charleroi aux Brabançons wallons, en la personne de Quentin Becker.
Quentin Becker a pris ses quartiers à Tubize depuis bientôt deux semaines.

Quentin Becker a pris ses quartiers à Tubize depuis bientôt deux semaines.

C’est un bon petit joueur. C’est d’ailleurs parce que le club croit en lui qu’il a été prêté et non cédé définitivement ”, affirme Mario Notaro.

Un choix qui permettra donc au jeune attaquant de 20 ans de bénéficier de davantage de temps de jeu dans une phalange de l’antichambre de l’élite. “ À un moment donné, ce qui compte pour un jeune joueur, c’est de jouer. Et Quentin progressera bien plus en jouant en D.2 qu’en étant sur le banc ou en réserve chez nous.

Becker bien intégré à Tubize

Le joueur lui même est conscient que c’était mieux pour lui d’être prêté, même si un avenir direct dans le noyau A carolo a été, un moment, évoqué.

Abbas Bayat m’avait proposé deux solutions. Soit d’intégrer le noyau A dès cette année, soit d’être d’abord prêté un an dans un club d’une division inférieure. C’est à ce moment qu’a pu être conclu l’accord avec Tubize ”, explique Quentin Becker.

Et le joueur de 20 ans est ravi d’avoir opté pour les Sang et Or, où il a été très bien accueilli.

Les joueurs plus âgés m’ont présenté à tout le groupe et tout s’est très bien passé. Je savais qu’en optant pour un club de D.2, j’aurais plus de chance de jouer. Sportivement, c’est le plus intéressant pour moi actuellement.

“ je rêve de Charleroi ”

Le joueur a toutefois des idées bien claires sur son futur et il voit celui-ci à Charleroi, et pas ailleurs.

Dans un an, lorsque je reviendrai de mon prêt, je serai là avec un autre statut. Je ne serai plus simplement le jeune qui débarque des Espoirs. J’espère donc faire mes preuves pour y être réintégré dans un an.

Plus qu’un simple souhait, évoluer en équipe première à Charleroi est le rêve ultime. “ J’habite à Charleroi. C’est ma ville et j’ai évolué au Sporting depuis la catégorie U11. J’espère donc porter le maillot en équipe première. Dès la saison prochaine si possible, sinon celle d’après si je dois encore être prêté un an en revenant de Tubize ”, affirme-t-il.

Ce mercredi soir, c’est par contre dans le camp adverse qu’il se trouvera, avec un sentiment étrange au moment de fouler la pelouse. “ Ce sera vraiment très particulier d’affronter Charleroi. Dans ma vie, j’ai porté deux maillots: Gouy-lez-Piéton et Charleroi. Même s’il s’agit d’un match amical, j’aurai beaucoup d’émotions au moment d’arriver sur le terrain.

Un terrain qu’il devrait fouler pendant 45 minutes, à un poste qui n’est pas sa position de prédilection. “ Chacun devrait jouer une mi-temps. Normalement, j’évoluerai au milieu, en soutien des attaquants. Ce n’est pas ma meilleure place, mais je joue là où le coach le souhaite et je donnerai le maximum.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent