Publié le Mardi 12 Juin 2012 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

TC de Dinant: Ivre, il avait fauché mortellement une cycliste et demande qu'on allège sa peine

Rédaction en ligne

Christophe Hubert avait été condamné le 22 mai dernier par le tribunal de correctionnel de Dinant à une peine de 8 ans de prison. Il avait mortellement fauché une cycliste qui circulait en sens inverse le 8 mai 2008 à Hastière. Ce matin, il faisait opposition au jugement.
(Crédit: Photo News)

(Crédit: Photo News)

Le prévenu était sous influence d’alcool et de cannabis au moment des faits. Après l’accident, il avait expliqué que ses freins étaient défectueux et qu’il n’avait pas vu la cycliste arriver. Mardi à l’audience, Christophe H. a expliqué s’être assoupi au volant et n’avoir repris conscience que lorsqu’il a heurté la cycliste.

Pourtant, son ex-compagne qui se trouvait dans le véhicule et qui avait été interrogée lors d’une précédente audience avait déclaré que le prévenu avait volontairement donné un coup de volant en direction de la cycliste.

Un expert automobile avait confirmé cette déclaration et avait

ajouté que sa visibilité avant l’accident était de 200m, que la victime portait un gilet fluo et que le véhicule circulait à environ 80 km/h et enfin qu’aucune trace de freinage n’avait été constatée sur le lieu de l’accident.

L’avocat du prévenu, Me Remy, a plaidé une diminution de la peine de prison qui serait assortie d’un sursis partiel. Le parquet de Dinant a lui requis une peine identique au jugement prononcé le 22 mai, à savoir 8 ans de prison. Le jugement sera rendu le 26 juin.

>Une information à lire dans La Nouvelle Gazette Sambre et Meuse de ce mercredi 13 juin

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent