Publié le Mardi 12 Juin 2012 à

Régions > Centre > Actualité

Mignault: Un coq de cristal pour la Ferme de la Cantraine

maïté Hamouchi

Pour la 2e fois, la “ Ferme de Cantraine ” a reçu un “ Coq de Cristal ”des produits de bouche agricoles et artisanaux wallons. En 2011, la famille Sacré avait eu son yaourt primé; cette fois c’est la maquée qui est mise à l’honneur.
La maquée, un délice à manger sans modération! D.C.

La maquée, un délice à manger sans modération! D.C.

La maquée... Ce fromage frais dont le savoir-faire se transmet de génération en génération depuis plus d’un siècle nous rappelle les bons dîners en famille dans le jardin de nos grands-parents. Souvenez-vous de ses grosses tartines tartinées d’une bonne couche de ce fromage aux fines herbes, accompagnées d’un somptueux verre de vin rouge. Vous en avez l’eau à la bouche? Alors, n’hésitez pas à pousser la porte de la “ Ferme de Cantraine ” à Mignault. Vous serez reçu par Catherine Sacré, son mari et sa belle-famille. Ici, la maquée n’est pas le seul produit laitier que vous découvrirez. Il y a aussi du beurre, de la crème glacée, du lait, des fromages en tout genre et... le fameux yogourt primé en 2011.

une histoire de famille

La belle-famille de Catherine a racheté la ferme de Mignault en 1971. “ Nous sommes la troisième génération. Et, dans quelques années, mon fils, âgé de 11 ans, viendra nous aider. Il a décidé d’étudier l’année prochaine à Ciney les techniques agricoles”, explique Catherine.

Au départ, la famille Sacré ne fabriquait que du fromage à pâte demi-dure. Ensuite, ils se sont lancés dans la production de yogourt. Et, depuis 2007, dans la crème glacée. Le dernier produit en date est le fromage à pâte molle. “ Ça me tenait tout particulièrement à cœur ”, raconte Catherine.

Les concours tels que celui du “ Coq de Cristal ” sont l’occasion pour cette famille de se situer dans la moyenne. “ En plus, ajoute Catherine, depuis quelques années, ce sont des maîtres-queux qui jugent les produits, et non plus le grand public. C’est d’autant plus valorisant.

Les maîtres-queux goûtent les différents produits à l’aveugle. Un avantage selon la famille Sacré. “ Le public regarde beaucoup l’aspect visuel et l’emballage. Ce qui est assez contradictoire. Car, un mauvais emballage ne veut pas dire un mauvais produit, surtout lorsqu’il s’agit de produits du terroir ”, continue Catherine.

Alors, place au goût et à la qualité, et rendez-vous à la “ Ferme de Cantraine ”!

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent