Publié le Jeudi 9 Février 2012 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

Fosses: dépouillé, un couple est contraint à un périple de 300 km en maillot en Nouvelle-Zélande

Rédaction en ligne

Pierre-Yves de Ryckel et Amandine Tirtiaux ont vécu le cauchemar redouté de tout touriste à l’étranger: n’avoir plus qu’un maillot de bain à la suite d’un vol. Ils étaient en voyage d’études et de tourisme en Nouvelle-Zélande.
Pierre-Yves et Amandine se souviendront longtemps de leur voyage (D.R.)

Pierre-Yves et Amandine se souviendront longtemps de leur voyage (D.R.)

La Nouvelle Gazette, le Quotidien de l’Entre-Sambre et Meuse, révèle ce jeudi cette mésaventure vécue par un jeune couple.

Le 28 janvier, Pierre-Yves de Ryckel (22 ans) de Fosses-la-Ville, et sa copine Amandine Tirtiaux (22 ans) de Huy roulent depuis Auckland (Nouvelle-Zélande) vers le sud du pays où ils comptent travailler dans une exploitation agricole. En chemin, ils s’arrêtent pour se baigner dans des sources d’eau chaude.

Lorsqu’ils reviennent vingt minutes plus tard sur le parking, leur voiture, achetée d’occasion depuis peu, a disparu, volée avec toutes leurs affaires. Pierre-Yves n’a que son maillot et une chemise sur lui. Amandine n’est guère plus vêtue. Par chance, elle a gardé son passeport. Aucun des deux n’a, bien entendu, d’argent.

Après avoir passé la nuit sur place avec la complicité de la police, ils sont rentrés à Auckland en stop, près de 300 km, avec toujours aussi peu de vêtements.

Mais les ennuis du couple n’étaient pas terminés. Pendant près d’une semaine, Pierre-Yves a tenté de joindre le consul honoraire de Belgique à Auckland pour obtenir de nouveaux papiers, sans réponse. Ce n’est qu’après une semaine qu’il a décroché un premier contact.

>Récit et témoignage dans La Nouvelle Gazette, le Quotidien de l’Entre-Sambre et Meuse, et dans les autres éditions du groupe Sudpresse, de ce jeudi 9 février.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent