Publié le Jeudi 14 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Liège: Victor Hissel évoque un acharnement du parquet après son acquittement

Belga

Au lendemain de son acquittement par le tribunal correctionnel de Liège pour les faits d’attentats à la pudeur dont il avait été accusé par une nageuse de la piscine de Herstal, Victor Hissel dénonce l’attitude du parquet de Liège à son égard. L’avocat liégeois estime avoir fait l’objet d’un acharnement de la part du procureur du Roi de Liège.

Photo News

Victor Hissel a été acquitté mercredi par le tribunal correctionnel de deux scènes d’attentats à la pudeur. C’est une nageuse de la piscine de Herstal et son père qui avaient formulé des accusations contre l’avocat liégeois en soutenant, après une altercation avec le père, que des attouchements s’étaient déroulés en 2015 et 2016.

Au lendemain de son acquittement, Victor Hissel a analysé le jugement prononcé par le tribunal correctionnel de Liège. Il souligne que c’est un acquittement ferme qui a été prononcé. «La décision est longuement motivée sur 8 pages, en fait et en droit. Les parties adverses ont un mois pour faire appel mais j’espère qu’on en restera là et que je vais pouvoir me consacrer pleinement à mes activités d’avocat», a indiqué Victor Hissel.

Victor Hissel dit avoir souffert d’un acharnement du parquet de Liège. «J’en veux au père de cette jeune dame d’avoir embarqué sa fille dans cette fantaisie dans laquelle elle n’a finalement trouvé aucun soulagement. Je ne dénonce pas une cabale familiale mais un acharnement du parquet et plus spécialement du procureur du Roi Philippe Dulieu qui s’est fait le relai des accusations du père de la jeune femme. Enfin, je regrette le fait que certains médias ont consacré moins d’échos à mon acquittement qu’aux informations à charge révélées aux différents stades de la procédure», a ajouté Victor Hissel.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent