Publié le Mardi 12 Septembre 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Lancer du pot de confiture: «Je suis sorti de mes gonds», confie Paul, le lanceur de confiture

Lm

C’est un fait divers un peu fou qui s’est déroulé ce samedi à Verviers. Une histoire qui a commencé par un lancer de pot de confiture. Mais ce lundi justement, Paul (prénom d’emprunt), le lanceur de confiture, nous a contactés pour expliquer les raisons de son geste. Depuis 5 mois, sa famille doit faire face au harcèlement répété d’un ancien voisin.


Il s’est énervé suite aux insultes lancées par l’ancien voisin de sa femme

NL

Il s’est énervé suite aux insultes lancées par l’ancien voisin de sa femme

Ce dimanche, vous aurez certainement pu lire l’histoire un peu folle qui s’est déroulée ce samedi, à Stembert, sur les hauteurs de Verviers. Après avoir reçu un projectile – un pot de confiture – sur sa voiture, un conducteur a tenté d’écraser les deux coupables. Ceux-ci se sont alors rendus à l’hôtel de police où, en sortant, ils sont tombés sur ledit conducteur ! Une bagarre a alors éclaté dans laquelle deux policiers, venus pour séparer les protagonistes, ont été blessés par les deux « lanceurs de confiture ». Ceux-ci ont été arrêtés pour agression et rébellion. Le conducteur a, lui, été arrêté pour tentative de meurtre.

Paul (prénom d’emprunt), l’un des deux lanceurs de confiture verviétois, est venu vers nous pour nous expliquer les raisons de son geste et de sa colère.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent