Publié le Mardi 12 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Suite de l'infanticide d'Ougrée: Katia est une miraculée! Sa mère était penchée au-dessus d'elle avec une hache: elle l'a fait fuir en criant «non maman!»

Rédaction en ligne

Dimanche, à Ougrée, Tatyana Hylko (47) a tué Ivan, son fils de 11 ans, à coups de hache. Katia, la grande sœur, a réussi à échapper à la mort. Elle était réveillée quand sa mère est entrée dans sa chambre : « Non, maman ! », lui a-t-elle lancé, provoquant un déclic chez la mère infanticide qui a pris la fuite. Katia n’a pas encore pu être entendue.

D.R.

Sur son lit d’hôpital, Tatyana Hylko a reçu la visite de Micheline Rusinowski, la juge d’instruction liégeoise en charge de son dossier. L’audition n’a pas été simple, raison pour laquelle elle sera réentendue quand son état le lui permettra. Mais entre quelques bribes décousues, elle a formulé des aveux complets.

> Le récit des faits selon Tatyana.

> Le témoignage du voisinage.

> Témoins, policier et élèves pris en charge.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent