Publié le Lundi 11 Septembre 2017 à

Régions > Namur > Sports

Jogging de Namur: un plateau relevé cette année (photos)

Rédaction en ligne

Pas de record d’affluence, mais de très belles performances, cette année, au jogging de la Ville de Namur. Sur le podium l’an dernier, nos coureurs namurois (Fernelmont et Jambes) ont été détrônés, malgré de meilleurs chronos personnels.

Avec 1.082 coureurs engagés sur les deux distances, le record de participation n’a pas été battu au jogging de Namur. Abdelhadi El Hachimi et Anaïs Oulukoff, les vainqueurs de l’an dernier sur la distance reine de 11 km, ont dû s’incliner face à une concurrence féroce provenant d’autres provinces.

Le Liégeois Amaury Paquet (33’19) et la Bruxelloise Virginie Demeyer (43’13) ont été les plus rapides parmi les 755 participants, Abdelhadi El Hachimi terminant en 4 e  position (34’37). Raphaël Durviaux, second l’année dernière, a dû se satisfaire de la 6 e  place cette année, malgré un chrono 12 secondes plus rapide.

«  Je n’ai pas fait le poids face aux autres athlètes provenant de Liège. J’ai pourtant tout donné et les sensations étaient bonnes, mais la descente de la Merveilleuse a été très rapide et, asphyxié au bas de celle-ci, j’ai décroché sur le plat les deux derniers kilomètres  », confie le Fernelmontois.

Anaïs Oulukoff fut la seconde féminine (43’27), après une belle bataille avec Virginie Demeyer, venue découvrir le parcours pour la première fois.

«  Je ne connaissais pas Virginie, mais nous avons couru côte à côte une grande partie du parcours. À l’entame de la descente de la Citadelle, j’étais un peu devant, puis elle a relancé à l’entrée de la ville et je n’ai pas su accrocher  », confie Anaïs.

Huit jours après le demi-triathlon de Gerardmer, la Jamboise s’est dite satisfaite, ayant dû combiner avec une tendinite naissante au pied et n’étant pas certaine de savoir prendre le départ l’avant-veille de l’épreuve. Sur le parcours de 5,8 km réunissant 327 coureurs, Aurélien Lefèvre et Sébastien Mahia ont franchi l’arrivée en tête, main dans la main, après avoir parcouru toute l‘épreuve côte à côte (19’44), tandis que Noémie Troussart s’imposait chez les dames (23’46).

F.G.

Résultatscomplets :

www.chronorace.be

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent