Publié le Vendredi 8 Septembre 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Henova devra réduire son projet à l'ex-piscine de Mangombroux

Rédaction en ligne

Suite au collège communal de ce vendredi matin, la ville de Verviers demande une modification du projet du groupe Henova sur l’ancienne piscine de Mangombroux. Une nouvelle enquête publique se tiendra d’ailleurs après modification du projet.


Le chancre sera de toute façon réhabilité

Arch. NL

Le chancre sera de toute façon réhabilité

Suite au collège communal qui a eu lieu ce vendredi matin, la ville de Verviers nous a fait parvenir un communiqué de presse concernant le projet à l’ex-piscine de Mangombroux. Le voici :

« Le 26 mai 2015, le Conseil communal décidait de lancer un appel à projets afin que la totalité du site de l’ancienne piscine de Mangombroux soit rénové en un projet immobilier de qualité comprenant notamment des logements spacieux, des espaces de respiration, des zones de stationnement, éventuellement des commerces et un espace accessible au public.

Depuis 2007 et la fermeture définitive de la piscine, le site était devenu un chancre urbain. Il était donc urgent pour le pouvoir public de trouver une affection à ce site stratégique situé à l’une de nos entrées de Ville.

Les clauses de l’appel à projets prévoyaient de nombreuses conditions à respecter pour qu’un projet de qualité puisse être accepté par le Collège communal. Un seul promoteur immobilier a répondu à l’appel à projets. Celui-ci a déposé en 2017 une demande de permis d’urbanisme pour la création de 19 logements.

En fonction des avis sollicités et des conclusions de l’enquête publique (140 courriers), il convient de modifier le projet.

À l’écoute des recommandations et conscient que le projet doit évoluer pour se rapprocher des attentes des riverains, le Collège communal réuni ce 8 septembre 2017 a décidé de demander au promoteur des plans modifiés respectant les critères suivants : une diminution de la hauteur, une amélioration du ratio logement/parking, une meilleure intégration dans le bâti du quartier, une modification des couleurs du bâti pour une meilleure harmonisation avec le quartier.

Le Collège communal souhaite qu’un projet fort et de qualité puisse se développer sur ce site situé à une entrée de ville. Celui-ci doit contribuer au redressement de la Ville par la nécessaire augmentation des logements neufs de qualité.

Le Collège communal souhaite que des propositions allant en ce sens soient présentées aux riverains lors de la réunion d’information prévue ce lundi 11 septembre. Au vu des modifications importantes demandées, et dans le souci d’assurer une concertation avec la population, une nouvelle enquête publique sera organisée. »

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent