Publié le Samedi 20 Mai 2017 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

Le Collège continue son enquête sur «Kevin le Croisé»: «Il est présumé innocent, mais on n'est pas naïf!» (vidéo)

Rédaction en ligne

Les trois membres du Collège de la zone de police des Trois Vallées se sont entretenus longtemps et ont entendu l’inspecteur Kevin François, dit le Croisé. L’inspecteur principal reconnaît avoir porté un écusson sans autorisation. Il assure toutefois qu’il n’est pas lié à un quelconque mouvement d’extrême droite, comme l’écusson, une croix rouge sur un bouclier noir, peut le faire penser. Le Collège a donné sa sanction et poursuit son enquête.

Le policier « Templier », ici avec la commissaire Virginie Wuilmart, dit regretter cette polémique.

XDB

Le policier « Templier », ici avec la commissaire Virginie Wuilmart, dit regretter cette polémique.

Le Collège de police est unanime : « Kevin le Croisé » a commis une faute déontologique et sera sanctionné à la hauteur de la faute.

Faute déontologique, donc, mais uniquement pour le port non autorisé de cet écusson. «  Rien ne permet d’établir que cet homme appartient à un quelconque mouvement d’extrême droite  », a assuré Raymond Douniaux, le président de zone. «  Il est hors de question de tolérer une infiltration de l’extrême droite au sein de la zone. Nous souhaitons avoir toutes les garanties à cet égard et nous poursuivons les investigations par tous les moyens possibles .  »

Retrouvez sur notre édition digitale :

> Les explications du président de la zone de police et bourgmestre de Couvin, Raymond Douniaux

> La lettre qu’a lu Kevin François, le policier «Templier»

> Le Collège va poursuivre son enquête: «On n’est pas naïf»

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent