Publié le Vendredi 19 Mai 2017 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Déraillement d'un train de marchandises: des dégâts évalués à cinq millions d'euros

Belga

Le déraillement d’un train de marchandises à Aubange (province de Luxembourg), dans la nuit de jeudi à vendredi, a provoqué des dégâts évalués à quelque cinq millions d’euros, affirme le porte-parole d’Infrabel, Frédéric Sacré. « L’infrastructure ferroviaire a été endommagée en de nombreux endroits, notamment au niveau des aiguillages, des traverses et des rails », précise-t-il.

La ligne endommagée, qui relie les ports belges au sud de l’Europe, est la deuxième plus importante en termes de transport de marchandises. Quelque 400 trains y circulent par semaine en Belgique.

«  Les travaux de réparation prendront du temps. On prévoit une reprise de la circulation dans une petite dizaine de jours », poursuit Frédéric Sacré. Entre-temps, « le trafic pourrait se faire de nuit sur la ligne classique Namur-Luxembourg  ».

Le transport des voyageurs pourrait quant à lui reprendre sur une seule voie au milieu de la semaine prochaine via la ligne 167 entre Virton, Athus et Arlon.

Le parquet, le SPF Mobilité et le gestionnaire du rail ont terminé leurs constatations sur place. Une enquête devra faire la lumière sur l’origine de l’accident. Selon Infrabel, «  l’infrastructure n’est pas en cause  » dans le déraillement du train.

Long de 500 mètres, le convoi était composé de 25 wagons, dont 23 sont encore en état de rouler, selon M. Sacré. Seuls deux wagons ont quitté les rails pour une raison qui reste à déterminer. Le conducteur n’a pas été blessé. Le train reliait Gand à Mortara en Italie et devait passer par la France.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent