Publié le Vendredi 17 Février 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Bruxelles : Bilal Haddouche écope de 21 ans de prison pour le meurtre d'Arthur Rifa dans le métro

Belga

La cour d’assises de Bruxelles a condamné, vendredi vers 17h45, Bilal Haddouche à une peine de 21 ans de prison. La cour a également condamné Zalh Zakir à une peine de 4 ans de prison.


Photo d’illustration

Photo News/Pieter-Jan Vanstockstraeten

Photo d’illustration

Bilal Haddouche a été reconnu coupable du meurtre d’Artur Rifa, un Albanais de 35 ans, commis dans la station de métro Rogier à Bruxelles le 20 mai 2013. Zalh Zakir, lui, a été reconnu coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort de la victime sans intention de la donner.

Bilal Haddouche, Zalh Zakir et Amine Dahache s’en étaient pris à Artur Rifa, un Albanais de 35 ans, dans la station de métro Rogier, à Bruxelles, le 20 mai 2013 vers 23h30. Ce dernier était décédé après avoir reçu un coup de couteau dans le ventre.

Bilal Haddouche, accompagné de ses deux comparses, avait aperçu Artur Rifa, dans un tram allant vers Rogier. Il l’avait reconnu comme étant l’un de ses agresseurs lors d’une bagarre dans un café au cours de laquelle il avait reçu plusieurs coups de couteau.

Devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, le 7 mai 2013, Artur Rifa avait été acquitté de ces faits. Par contre, un autre prévenu avait été identifié comme l’auteur des coups sur Bilal Haddouche et condamné.

Sur les images des caméras de vidéo-surveillance de la station Rogier du 20 mai 2013 peu avant minuit, on distingue Bilal Haddouche, Zalh Zakir et Amine Dahache suivre la victime à la sortie du tram, puis s’en prendre à elle physiquement.

Amine Dahache, qui avait fui en Algérie, n’a, lui, jamais été interpellé.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent