Publié le Vendredi 24 Juin 2011 à

Régions > Charleroi > Actualité

Décès d'un toxicomane à Gilly: le rapport d'autopsie exclut le problème cardiaque

Rédaction en ligne

Le rapport d’autopsie sur le décès d’un toxicomane à Gilly en avril, a conclut à l’absence d’anomalie cardiaque. Par ailleurs, l’analyse toxicologique ne fait état d’aucune cocaïne particulièrement pure ou d’une drogue de mauvaise qualité.
(Crédit: montage sudpresse et Fabian Van Hove)

(Crédit: montage sudpresse et Fabian Van Hove)

Le rapport d’autopsie réalisé dans le cadre du décès d’un toxicomane à Gilly en avril dernier, vient d’être révélé par la Dernière Heure. Les conclusions pointent l’absence d’anomalie cardiaque. Par ailleurs, l’analyse toxicologique ne fait état d’aucune cocaïne particulièrement pure ou d’une drogue de mauvaise qualité qui aurait circulé dans la région.

Le décès, après son interpellation à Gilly, de Sandro B., qui avait 27 ans, avait engendré une vague de violences avec mises à feu de véhicules dans la région et dix jours de troubles à Gilly.

Liant le décès à celui d’un autre toxicomane quelques jours plus tard à Charleroi, le parquet de Charleroi avait ouvert la piste d’une cocaïne de mauvaise qualité ou trop pure. De même, le décès de Gilly avait été mis sur le compte d’un problème cardiaque. “ Tout cela était hâtif. Ce n’était ni l’un ni l’autre ”, indique la Dernière Heure.

Par ailleurs, le légiste ne retient pas les coups comme l’origine du décès.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent