Publié le Mardi 10 Janvier 2017 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

Philippeville: un appel à témoins lancé pour retrouver les braqueurs de la bijouterie Linard (vidéo)

Rédaction en ligne

Le parquet de Namur, division Dinant lance un appel afin de retrouver les braqueurs de la bijouterie Linard. Le 18 novembre dernier, deux individus sont entrés dans le commerce et ont dérobé des bijoux.


Ils ont joué les clients.

POLFED

Ils ont joué les clients.

Le vendredi 18 novembre 2016 vers 10h00, à Philippeville, un vol à main armée a été commis dans une bijouterie située rue de France.

Deux individus entrent dans le commerce et se font passer pour deux clients distincts. Tous deux passent un long moment à regarder et à essayer les marchandises. Le premier s'attarde plus particulièrement sur les montres, alors que le second s'intéresse aux bracelets. D'autres clients finissent par entrer, mais les auteurs ne sont pas gênés pour autant. Ils se font ainsi passer pour des clients pendant une vingtaine de minutes.

Puis, le premier se couvre le visage avec son écharpe. Il soulève son pull et sort une arme de son pantalon. Il braque le bijoutier, les employés et les clients et les oblige à se mettre au sol. Le second, quant à lui, s'empresse de ligoter les victimes à l'aide de colsons. Après quoi, il enfile des gants. Tous sont ensuite emmenés dans une pièce à l'étage supérieur. L'africain enfile aussi ses gants et commence à voler les valeurs.

A un moment, des clients sonnent et demandent à entrer dans le commerce. Le premier auteur s'avance vers la porte avec son arme cachée dans le dos. Il va alors leur ouvrir, passer derrière eux et les contraindre à rentrer dans le commerce. Ils sont également emmenés à l'étage sous la menace du pistolet.

Une des employées se voit contrainte d'aider le malfrat à vider les vitrines de leur contenu. Finalement, le premier auteur va achever son travail en tentant de neutraliser les caméras de surveillance, avant de prendre la fuite avec son complice.

Le 1er auteur est un homme d'origine africaine. Il est très grand et imposant. Il mesure près de 2 mètres et est de corpulence normale. Il est âgé de 30 à 40 ans et s'exprime correctement en français. Au moment des faits, il était vêtu d'un pantalon de toile noire, d'un gilet gris clair et d'une écharpe noire et blanche. Il portait également une perruque et des lunettes.

Le 2ème auteur mesure environ 1m70 et est de corpulence mince. Il est âgé de 30 à 40 ans. Il a le visage fin et les cheveux châtains coupés courts. Il porte une barbe de quelques jours. Au moment des faits, il était vêtu d'un pantalon noir, d'une veste beige et d'une écharpe de teinte brune. A un moment, il s'est excusé auprès des victimes en justifiant son acte parce qu'il venait d'être exclu du CPAS.

> Si vous avez des informations concernant ces deux individus, n’hésitez pas à contacter la police au 0800/30.300 ou via mail à l’adresse : avisderecherche@police.belgium.eu.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent