Publié le Mercredi 4 Janvier 2017 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

L'Escavèche de Chimay protégée par une appellation

Rédaction en ligne

Le ministre René Collin (cdH) a signé, ce mercredi, un arrêté ministériel officialisant la demande d’enregistrement par l’Union Européenne de la dénomination « Escavèche de Chimay » en qualité d’Indication Géographique Protégée (IGP).


Une Indication Géographique Protégée pour l’escavêche de Chimay.

D.R.

Une Indication Géographique Protégée pour l’escavêche de Chimay.

Ce dossier est porté depuis 2012 par l’association des Producteurs d’Escavèche de Chimay. La notoriété et la typicité du produit lui assurent déjà une place de choix dans l’éventail des produits régionaux.

La gastronomie locale et les touristes ont contribué à la volonté des producteurs de faire protéger la recette traditionnelle et de maintenir le lien avec le territoire d’origine. Le cahier des charges reconnu s’appuie sur le choix du poisson utilisé, le choix de préparation des oignons ou encore le choix des épices utilisées dans la sauce. Le goût vinaigré et la méthode de préparation spécifique sont les points de ralliement des différentes formes d’Escavèche de Chimay.

De Philippeville à Momignies

Pour bénéficier de la dénomination IGP, le produit devra être fabriqué et conditionné dans l’aire géographique suivante :

- en province de Namur, dans les communes de Cerfontaine, Couvin, Doische, Philippeville et Viroinval ;

- en province de Hainaut, dans les communes de Chimay, Momignies, Froidchapelle et Sivry-Rance.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent