Publié le Lundi 2 Mai 2011 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

Mettet: récit d'une expédition punitive mortelle aux assises de Namur

Rédaction en ligne

On va entrer dans le vif des débats, ce lundi, devant la cour d’assises de Namur, prévue pour deux semaines. Les six femmes et les six hommes du jury constitué mercredi auront à juger Gino Pfaff (36 ans) et Camille Marcx (41 ans). Ce Verviétois et ce Couvinois doivent répondre à titre principal de l’assassinat (homicide volontaire avec préméditation) de Jésus Vanden Berghe (52 ans) commis le 19 mai 2007, rue de Morialmé, à Oret (Mettet). Ils encourent une peine de réclusion criminelle à perpétuité.

Le procès a déjà vécu un fait marquant puisque l’auteur présumé des deux coups de feu qui ont provoqué la mort de la victime est introuvable: libéré conditionnellement en octobre 2008, Gino Pfaff s’est fait la malle. “ Je crains pour mon intégrité physique ”, a-t-il fait savoir. Le procès se fera donc sans le principal accusé...

Cela plante le décor de ce drame, joué dans un milieu où certains règlent leurs comptes “ entre hommes ”, au mieux en serrant les poings, au pire en ouvrant le feu. Jésus Vanden Berghe, lui, n’a même pas eu le temps d’ouvrir la bouche: Pfaff lui a tiré dans le dos!

Au programme de ce lundi: la lecture de l’acte d’accusation par l’avocat général Hugues Marchal, l’interrogatoire de l’accusé présent, cet après-midi, l’audition des premiers témoins.

>Retrouvez une page complète sur ce fait divers et le récit de l’expédition punitive dans La Nouvelle Gazette Entre-Sambre et Meuse de ce lundi 2 mai 2011.

Faites de lanouvellegazette.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent